Stablecoins – Outils d’adoption ou Bretton Woods 3.0 ?

Dans la majorité des pays du monde il n’y a pas aujourd’hui de monnaie qui soit réellement stable.
Même les monnaies FIAT comme l’US dollar, l’Euro ou encore la livre Sterling (pensez au Brexit), sont sujets à des fluctuations de cours qui se soldent souvent par une lente inflation et une baisse de pouvoir d’achat pour les particuliers.
Dans l’univers des crypto-monnaies, la volatilité des cours est encore plus grande. Cela les rend extrêmement attractives pour les spéculateurs, mais est un frein pour une utilisation journalière.

Et si je vous dis qu’il est possible de combiner tous les avantages des crypto-monnaies avec en plus un taux d’échange fixe ?
Et bien il s’agit d’un Stablecoin !

Stablecoin : une crypto monnaie avec un prix fixe 😆

Un Stablecoin est une crypto monnaie dont la valeur est rattachée à un autre actif considéré comme “stable”
(par exemple l’or ou le dollar us).

Un stablecoin est disponible dans le monde entier, il ne dépend d’aucune banque.
Sa volatilité est bien moindre que celle des autres crypto-actifs ce qui lui offre un sérieux attrait pour une utilisation mainstream.

Actuellement la volatilité du marché est le principale frein d’une utilisation des cryptos dans la vie de tous les jours. L’utilisateur est soumis à un important risque de perte de pouvoir d’achat en utilisant sa crypto au mauvais moment. De plus, la fixation d’un prix de vente pour les biens et services devient plus complexe du fait de la fluctuation des actifs et la gestion comptable extrêmement compliquée.

Avec les stablecoins nous possédons un nouvel outils pour démocratiser davantage l’utilisation des cryptos et accélérer la révolution du système financier.

Il existe différents types de stablecoins :

Les Stablecoins garantis en FIAT. 

Leur valeur est adossée au cours d’une monnaie FIAT avec un ratio de 1:1. Un montant fixe d’une certaine monnaie doit normalement être déposé et bloqué sur un compte afin de garantir la valeur du coin. le défaut de ce modèle est qu’il est centralisé car il nécessite généralement un tiers afin de garantir les dépôts en FIAT. Prenons l’exemple de Tether, c’est un stablecoin adossé au dollar avec un ratio de 1:1, donc 1 USDT = 1 USD. la compagnie qui gère Tether doit donc posséder un dépôt de garantie en dollars équivalent au nombre d’USDT en circulation. En l’état du marché et de la législation cela est difficilement vérifiable..

Les Stablecoins garantis en Crypto.

Pour compenser les fluctuations, la valeur de ces coins est sur-adossée à celle d’une autre crypto monnaie. Par exemple 1000$ d’Ethereum pourrait être demandé pour émettre 500$ du stablecoin. On comprend bien que ce type de coin aura moins tendance à souffrir de violentes fluctuations à moins d’un crash global du marché crypto. Un des projets les plus connus de ce type est MakerDao.

Les Stablecoins non garantis (ou « garantis » par Smartcontract).

La valeur de ces coins est assurée par un Smartcontract. En fonction de l’offre et de la demande, le SmartContract gère la disponibilité et l’émission du nombre de token en circulation afin de toujours conserver un prix stable.  Stably et Basis sont deux exemples de projets.

Alors, comme ça le stablecoin ça a l’air super ! Mais de nouvelles problématiques apparaissent : Si nous adossons le cours d’une crypto au dollars, alors, la crypto cesserait d’en être une alternative crédible. Des organes de contrôle et institutions ont les moyens de faire varier le cours du dollars, les crypto-monnaies adossées au dollars, deviennent donc de fait centralisées, manipulable et perdent leurs intérêts.

Mais on peut également adosser le cours d’une crypto-monnaie au cours d’autres actifs comme le métal. Ce qui rendrait plus difficile mais pas impossible l’emprise d’un organe centrale de contrôle. Durant l’histoire l’or a souvent été utilisé comme monnaie et la monnaie y a souvent été adossée. Le dernier exemple en date remonte au système Bretton Woods avec le dollars américain étalons-or. Ce modèle sera remplacé à partir de 1971 par la mise en place du régime des changes flottants.

Aujourd’hui, la technologie permet de faire émerger de nouveaux modèles et des projets comme Goldmint apparaissent, l’entreprise souhaite remettre au gout du jour les prêts sur gage (obtenir un crédit contre un dépot d’or) tout en développant une crypto-monnaie dont la valeur est adossée à l’or.

Nous revenons actuellement sur des considérations d’ordre économique qui dépassent le simple cadre technologique.

Ce qui est intéressant c’est que pour la 1ère fois, ce ne sont pas les gouvernements, banques centrales, ou même FMI qui sont à l’initiative ; ni à la manœuvre d’ailleurs.. Ce sont les porteurs de projets et utilisateurs qui expérimentent de nouveau modèles monétaires. Alors n’oubliez pas, n’investissez que ce que vous êtes prêt a perdre.. mais  participez avec nous à cette incroyable expérimentation !

Related posts

Leave a Reply