Acheter des cryptos sans exchange avec Stellar

Acheter des cryptos sans exchange avec Stellar

 

Avant d’enchaîner une deuxième fournée de tartines, je reviens en ce début de semaine pour un article plus léger, mais qui présente encore une fois quelque chose de méconnu : utiliser Stellar et son échange décentralisé afin d’avoir une alternative au monopole que forment aujourd’hui les échanges centralisés. Cet article sera sous forme de tutoriel, je vous guiderai donc pas à pas afin de ne perdre personne, y-compris Jean-Michel Jesuisnouveaudanslescrypto. Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vais rapidement présenter Stellar pour vous éviter une pêche aux informations stellaires. (ouh la bonne blague)

0 – Présentation de Stellar

Stellar est un réseau pair à pair (comme Bitcoin), permettant un transfert de valeur à travers le monde (comme Bitcoin) de façon sûre (comme Bitcoin), rapide et à moindre coût (comme Bi… -euh non rien). Mais pas que. Stellar permet l’émission de token (très simplement), et leur échange (ordres, conversion, etc..) directement sur le réseau (donc directement dans un wallet par exemple).

Pourquoi  ?

Stellar souhaite se positionner comme réseau décentralisé de paiement à l’échelle mondiale le plus rapide du monde, en tokenisant les biens. Ok c’est une belle phrase, mais concrètement ? Concrètement, tu peux sur Stellar représenter n’importe quoi en tokens, exemple : je suis berger j’élève des moutons. J’en ai 15. Je suis serein et pense que mon marché est assez prospère pour pouvoir m’ouvrir à la mondialisation. Eh bien j’émets 15 tokens « MOUTDAROSIOR » sur Stellar, je place une offre sur le SDEX (Stellar Decentralised Exchange) à disons 300XLM pièce. Si quelqu’un m’envoie un MOUTDAROSIOR, il a droit à un mouton.

https://media.makeameme.org/created/Sheep-just-got.jpg

Maintenant si j’arrête de prendre des exemples nazes, vous pouvez vous rendre compte que ça s’adapte très bien à la finance, et que l’on peut sur Stellar, parmis d’autres choses, représenter, payer, échanger des monnaies fiduciaires ou des actions. Il y a par exemple le token EURT, émis par Tempo représentant 1 euro. Si l’on simplifie : vous envoyez 1euro à Tempo vous recevez 1EURT qui vaudra toujours 1euro et que vous pouvez transférer en 3 secondes à-travers le monde pour moins d’un millième de centime. On peut aussi appliquer ça à Bitcoin, alors que l’on cherche des solutions pour palier tant bien que mal à son manque de scalabilité, on peut utiliser Stellar et un token BTC (ça a déjà été fait) comme on utiliserait le Lightning network, avec tous les avantages que présente Stellar en plus.

Comment ?

LA question.

Pour la rapidité des transactions, Stellar utilise un nouveau consensus (plus de Proof Of Work), humblement nommé SCP (Stellar Consensus Protocol). Pour les plus matheux et/ou intéressés d’entre vous, c’est une sorte d’accord Byzantin fédéré. Vous pouvez trouver si vous n’avez pas fait BAC+11 maths appliquée ou que vous manquez de temps une explication du fonctionnement sous forme de BD ici. Pour les plus braves voici le whitepaper, dans lequel vous pourrez trouver une explication détaillée de comment un consensus est trouvé sur Stellar, sans centralisation. Cette innovation permet à Stellar de supporter environ 1000tx/s, un temps de transaction d’en moyenne 4s, et des frais/transaction fixes de 0.00001 XLM.

Pour la création d’assets, Stellar utilise ce qu’ils appellent des « anchors » (ancrage), une sorte de pont entre le réseau Stellar et l’extérieur. Vous devez leur faire confiance pour ne pas émettre plus de tokens qu’ils n’ont de biens en stock. Exemple : si vous utilisez des tokens « BTC » émis par l’anchor « NaoBTC », vous leurs faites confiance pour ne pas émettre plus de tokens « BTC » sur Stellar qu’ils n’ont de bitcoins sur le réseau Bitcoin. Vous leurs faites aussi confiance pour qu’ils vous envoient bien des tokens BTC lorsque vous leurs envoyer des bitcoins. La confiance est « matérialisée » (si je puis dire ^^) sur Stellar par une trustline. Bon ça fait beaucoup de choses mais en le pratiquant vous verrez c’est pas bien compliqué.

 

1 – Le tutoriel

Allez c’est parti, premièrement on va voir les prérequis du tutoriel, puis l’inscription sur Tempo qui offre un service d’anchor pour Stellar, et enfin comment effectuer le paiement (la partie la  plus complexe).

A) Prérequis

Malheureusement sur Stellar puisque l’on peut faire de nombreuses opérations, nous sommes obligés d’avoir une base de XLM (Lumens, la monnaie native de Stellar) sur notre adresse afin qu’elle soit considérée comme un compte valide. Chaque opération que l’on va effectuer (créer une trustline pour accepter de nouveaux assets, émettre une offre sur le SDEX, ..) nécessitera un peu plus de XLM pour ce qui est appelée la base fee ou minimum account balance. Ce ne sont pas des frais mais plutôt des fonds bloqués que vous pourrez envoyer sur une autre adresse lorsque l’opération ne sera plus présente (trustline supprimée, offre sur le SDEX remplie ou retirée, ..). Concrètement il faut 1XLM pour un account valide nu et 0.5XLM de plus par opération. Encore une fois, ces fonds sont juste bloqués et non perdus. Il nous faudra donc 2XLM sur notre account de réception (1XLM + 0.5 pour une trustline + 0.5 pour l’offre que l’on créera à la fin et + 1 parce que stellarterm chipote, puis comme ça on est tranquilles). On aura aussi besoin d’avoir des euros (billets, CB, ce que vous voulez moi j’ai utilisé CB), et des papiers d’identité.

Récapitulatif :

  • Une adresse sur Stellar avec au moins 3XLM
  • Des euros
  • Un scan de papiers d’identité (OU déjà un compte chez tempo)

 

B) Inscription sur Tempo

Tempo est un service de transfert d’argent sans compte bancaire. Ils ont choisi d’être un anchor pour Stellar en emettant le token EURT, représentant 1euro sur le réseau Stellar (au moment où j’écris ces lignes 1EURT==5XLM). Pour vulgariser, on va envoyer des euros à Tempo qui va nous envoyer des EURT sur notre adresse, donc pour commencer on va s’inscrire à l’adresse suivante : https://tempo.eu.com/. Vous pouvez à présent vous référer aux images (j’ai fait l’ensemble du processus sur mon téléphone mais c’est similaire sur ordinateur) pour mieux visualiser. Menu -> « join » (« joindre » si vous avez la page en français, ce genre de traduction 😆 ), une popup va s’afficher cliquez sur nouveau membre -> « commencez ». A ce moment là boum nouvel onglet, remplissez les champs du formulaire, c’est tout à fait explicite.

join tempo new member Registration - 1 Registration - 2 Registration - 3

A présent vous allez recevoir un mail de tempo qui vous indique -tout à fait logiquement- qu’il faut vous reconnecter pour modifier votre profil. En fait il faut que vous donniez des informations supplémentaires sur votre identité (eh oui sinon ça serait trop facile ^^). Donc on refait la même Menu->Puis cette fois connexion -> un nouvel onglet vous rentrez vos credentials -> my profile -> « Edit Profiile ».

connexion tempo login tempo home - tempo edit profileform edit profile

Très bien. Maintenant que l’on a abandonné le peu de pudeur et de confidentialité qu’il nous restait, on touche au but. Il faut attendre que l’on nous valide manuellement, ils sont assez rapides mais il y a quand même un peu d’attente : vous avez le temps de lire nos autres articles et actualités, fumer une clope, et surtout de faire l’étape suivante : créer la trustline pour accepter les EURT avec votre adresse. Pour cela on va utiliser stellarterm. Pourquoi ? Euh.. Parce que ? 😀

Non plus sérieusement c’est un choix assez arbitraire, motivé par le fait qu’il soit sous forme de site web (donc rien à installer) et assez « vieux » et reconnu. Pour rappel ce que l’on va faire ici c’est équivalent à dire « Je fais confiance à Tempo sur le fait qu’ils aient autant d’euros en réserve qu’ils n’émettent d’EURT, je crée donc une trustline avec l’account qui issue ces tokens afin de les accepter », stellarterm utilise le terme « accept » plutôt que « create trustline » (je vous préviens au cas où vous soyez perdu en ne voyant pas « trustline » d’écrit). C’est parti, rendez-vous sur https://stellarterm.com/ (Attention checkez bien l’adresse, vous allez vous log avec votre clef, c’est une cible pour du phishing !), Log in / Account -> Loggez-vous avec votre clef -> Onglet « accept assets » -> Scroll down jusqu’à trouver « EURT tempo.eu.com » -> Cliquez sur accept. On est bons, vous pouvez vérifier sur la page principale. (Si ça ne marche pas il y a de grandes chances que vous n’ayez pas assez de réserve de XLM sur votre adresse : cf partie A).

A présent, nous avons le compte chez Tempo, et nous avons accepté de recevoir leur token EURT. Il ne reste plus qu’à réaliser le transfert. Comme on dit : « y a qu’à ». Buvez un coup d’eau, allez chercher des chocos, on y retourne.

 

C) Réaliser le transfert

Si votre compte a été validé, vous êtes prêts pour cette partie. Si il ne l’est toujours pas au bout d’un certain temps, n’hésitez pas à double-check si vous avez bien remplit tous les champs (déco-reco-vérification), si c’est déjà le cas patientez encore un petit peu.

Pour réaliser le transfert, vous allez (si l’êtes pas encore) vous logger sur Tempo. Donc https://tempo.eu.com/ -> Menu -> Connexion -> Nouvel onglet qui s’ouvre -> Vous rentrez vos credentials -> Vous cliquez sur « Send money » -> « create Beneficiary » -> Ici apparemment (je sais pas et ne suis pas sûr car tout comme vous j’expérimente) on peut mettre n’importe quoi dans les champs « Name » « Country » « Mobile », celui qui est important est « account number ».  Bon moi j’ai quand même pas trop fait le fou et mis mes informations (quitte à les donner, peu importe si je les donne 15 fois). Quand vous arrivez au champs « Account number » spécifiez votre adresse Stellar (celle qui commence avec un « G », écrite en gros sur stellarterm). Je répète mais c’est important ne mettez pas votre clef privée, qui, elle, commence avec un « S ». Vous pouvez dérouler en cliquant dessus le champs « Bank & Branch » et choisir « COIPHL » comme « Bank » et « STELLAR » comme « Branch ».

Tempo connexion Login Send money first step transfer Add beneficiary for the transfer

Stellarterm addresschoice of bank and branch

->  Vous avez donc créé le bénéficiaire, vous revenez à l’étape 1) (pas du tuto, de leur déroulement !)  et pouvez sélectionner ce bénéficiaire, si ce n’est pas déjà fait. Ensuite cliquez sur « Next » -> Pour Delivery Method choisissez « Account transfer » -> Pour les sources de revenu et ce que vous comptez faire avec cet argent,il y a un champs libre je vous laisse troll comme bon vous semble (mais pas trop quand même, si vous mettez terrorisme je pense qu’il y a des chances que le transfert n’arrive pas et que vous ayez un petit coup de sonnette à 6h du matin). La partie importante ici est « Bank & Branch » (normalement « Account number » est déjà rempli, s’il ne l’est pas c’est toujours votre adresse Stellar). Cliquez donc sur « Find Bank & Branch », et choisissez « COIPHL » pour le champs « Bank », rien pour les 2 suivants et enfin « STELLAR » pour le champs « Branch » (cf la photo ci-dessous, ou ce que l’on a déjà fait avec l’ajout du bénéficiaire). Oui je sais ils le demandent 2 fois. -> Choisissez ensuite de quelle façon vous voulez régler ce transfert (j’ai choisi par carte mais évidemment ce choix est libre, vous pouvez même choisir de payer en EURT, alors que vous voulez acheter des EURT).

->Maintenant les montants. Source : EUR, Destination : EUR. Amount : Comme vous voulez. Promotion code : « STELLAR ». -> Cliquez sur « Submit » ->   Ensuite confirmation, vérifiez que toutes les informations sont correctes (vous pouvez comparer avec les miennes en photo ci-dessous). -> Puis une fois validé il faut payer le transfert, scroll down à fond vous allez voir votre transfert, faites « Pay » et payez selon la méthode que vous aurez choisi.

pay tranfer

BON. A présent vous avez réalisé le transfert, plus qu’à attendre qu’il arrive sur votre adresse. N’hésitez pas à checker votre account Stellar plusieurs fois par heure, ça ne devrait vraiment pas être long, ici non plus.

D) Convertir en XLM sur Stellar

Mini sous-partie, car je voulais aller jusqu’au bout des choses. A ce moment, je considère que vous avez reçu vos EURT sur Stellar, si ce n’est pas le cas attendez un peu, le temps qu’ils arrivent, avant de passer à cette partie. On peut donc voir sur stellarterm que l’on a bien reçu le nombre d’EURT payés (moi c’était 5) :

balance sur stellarterm

Pour le convertir en XLM, on a juste à passer une offre sur le SDEX (si vous voulez que ça aille vite remplissez un ordre déjà posé). En retournant dans l’onglet « balances », on voit bien que l’on a maintenant nos XLM ! Si vous êtes arrivés jusque là, félicitations !

SDEX sur stellarterm balance après avoir acheté du XLM

 

Conclusion

On a donc réussi, en passant par un anchor vers le réseau Stellar, à acheter des XLM. Vous pouvez à présent, toujours sur le réseau Stellar en créant juste une trustline vers un autre anchor, acheter n’importe quelle autre crypto disponible sur Stellar. Il y a actuellement le BTC, l’ETH, le LTC, et j’ai oublié le reste, de disponible. Mais pas que. Vous pouvez aussi en utilisant Stellar acheter des tokens similaires à l’EURT, mais backés par d’autre monnaies : exemple le Yen chinois, le Dollar américain, etc… Ou alors encore des tokens dont la valeur n’est pas basée sur une monnaie (utility, security, cf les gros débats de cette fin de printemps 2018) . Et il risque d’en avoir de plus en plus vu le rythme auquel les anchors naissent actuellement. Vous pouvez donc faire du trading sur Stellar, acheter des Dollars avec vos Euros, puis de l’ETH, que vous transformerez en Yen avant d’acheter du BTC avec et de le sortir avec un anchor vers une adresse Bitcoin.

Seul bémol : la liquidité. Tout cela est bien beau (avec une bonne touche de subjectivité de ma part 😉 ) mais, même s’il est actuellement en pleine expansion, le réseau Stellar manque encore de liquidité afin d’avoir des échanges fluides et des prix de plus en plus compétitifs, mais ça ne saurait tarder comme le montre ce graphique disponible sur stellar.expert :

capture nombre account STellar

Quels ont été les autres avantages d’utiliser Stellar et un anchor plutôt qu’un exchange centralisé ?

  • On a quand même donné nos papiers, mais à une entreprise française, pas à je sais pas quel exchange, situé je sais pas où.
  • En tout on en a pour 4h max, alors que sur un exchange la validation et le temps du virement bancaire peut être trèèèèèès long (j’ai mis plusieurs mois à me faire valider sur Kraken). Étant donné que le bénéficiaire est à présent enregistré et que vous êtes déjà validé, le prochain paiement ne prendra que le temps du transfert.
  • C’est beaucoup moins cher. On a vu qu’on reçoit exactement la même somme que ce que l’on a donné en euros, ce qui n’est pas vrai pour un exchange où ils se gavent en fees. De plus, une fois notre argent sur Stellar, chaque ordre / achat / paiement /conversion sur le SDEX ne coûte que le prix d’une transaction : c’est à dire 0.00001XLM.
  • Last but not the least, on possède nos clefs du début à la fin, personne ne peut censurer, se barrer avec notre argent, pirater la plateforme, notre argent nous appartient du début à la fin.

Related posts

1 Comment

  • Posted 29 days ago

    Darosior

    Petit ajout, je l’ai refait aujourd’hui en ayant déjà le bénéficiaire sur Tempo et en connaissant déjà le formulaire ça m’a pris 3minutes et les EURT sont arrivés presque instantanément sur mon adresse.
    C’est donc super pratique pour acheter vite sans frais

Leave a Reply